Travailler la mise en tension du public

, par fongus

La mise en tension du public est le moment magique où le public est comme hypnotisé par l’improvisation. Il est en suspend quant à l’avancement de l’histoire et il n’attend qu’une chose son dénouement.

Objectif

L’objectif de cet atelier est de faire comprendre comment le public peut-il être amené en tension.
Quels sont les mécanismes qui peuvent amener à cette mise en tension.

La première chose à comprendre est que le public n’aime pas souffrir, n’aime pas voir la souffrance et sera toujours du côté de celui qui souffre. Il faut donc, pour que ce type d’improvisation fonctionne, qu’une hiérarchie soit bien en place et que l’un des deux protagonistes de l’histoire soit inférieur à l’autre. On pourra alors opérer facilement un retournement de situation qui fera naître une inversion des relations dans l’improvisation. Mais avant de pouvoir opérer ces mouvements, il est important de maîtriser les notions suivantes :

  1. Le Qui quoi ou doit être parfaitement clair pour le public.
  2. La hiérarchie initiale entre les personnages doit être limpide.

Il faut que les joueurs maîtrisent bien cette partie pour arriver au coup de théâtre.

Échauffement

Pour introduire la notion de mise en tension, il est important que le joueur comprenne les notions sur la construction d’une comédie et ce qui peut faire basculer une histoire du drame à la comédie.
Pour cela l’exercice suivant peut être une bonne manière d’introduire le sujet :

  • Transmettre la peur est un exercice qui permet d’introduire la représentation d’une improvisation à travers le souffle.

En effet à travers cet exercice de respiration on comprend que, si l’on doit faire un parallèle avec une improvisation. L’histoire et la mise en tension sera effectuée au moment de l’inspiration, la tension sera au moment de l’apnée et le dénouement ou le coup de théâtre de l’improvisation sera libéré au moment de l’expiration de l’émotion.

Cet exercice montre également comment le cerveau peut bloquer dans une monter d’émotion. Il arrivera pendant l’exercice une nivellation de la montée d’émotion par les joueurs. Il sera alors important au coach de faire une explication sur cette situation.

Exercice

- Qui quoi ou : Permet de poser la même base pour tous les improvisateurs. On parlera également de plateforme de l’improvisation.
- Dans cet exercice, il est important que la hiérarchie entre les deux personnages soit clairement établit. Pour cela imposer aux joueurs qu’ils jouent leur improvisation à l’époque médiévale ou au moyen âge.
- Si vous souhaitez travailler la hiérarchie entre les personnages, l’exercice sur les statuts sociaux peut être adapté pour ce contexte.

Une fois que c’est deux exercices sont bien assimilés et bien maîtrisés.
travailler la réaction émotionnelle et le retournement de situation.
Ces exercices feront l’objet d’un futur atelier