Passage en improvisation

, par fongus

Objectifs

  • Inciter les joueurs à être réactif aux opportunités de passages
  • Comprendre pourquoi le passage doit apporter à l’histoire
  • Gérer les passages pour servir l’histoire

Echauffement

L’échauffement doit être rapide et efficace de façon à travailler rapidement les impros.

Les exercices

Les exercices ici sont toujours travaillés en mixte sauf pour le dernier.

Si votre équipe est débutante commencer par un exercice qui les obliges à faire des passages comme celui ci-dessous.

  • 3 passage minimum par joueur : Faire une improvisation mixte classique mais en obligeant tous les joueurs des équipes à passer au moins trois fois avant la fin de l’improvisation.
  • Anges et démons : L’objectif est d’inciter les joueurs à favoriser leur camp plutôt que l’improvisation. Cet exercice montre surtout ce qu’il ne faut pas faire. Au bout d’un moment, les leaders de l’impro seront effacés par rapport au passage et n’auront pas le temps de construire une histoire.

Suite à cet exercice faire un débriefing pour faire constater que le fil de l’histoire est perdu au profit des joueurs qui font les passages. Insister sur le fait que les leaders n’ont pas le temps d’intégrer les passages à leur impro. Enchaîner sur une improvisation plus libre pour éviter que les joueurs ne restent que sur un échec.

  • Improvisation classique avec passage : refaire le même exercice pour centrer les leaders sur leurs relations et leurs enjeux dans l’improvisation. Amener les joueurs à ne faire des passages que sur l’enjeu des leaders.
  • Improvisation 2 joueurs sur scène maximum : improvisation où le but est de centrer complètement l’improvisation sur l’enjeu de l’histoire. Pour cette improvisation, il ne peut y avoir que deux joueurs maximum sur scène, les passages sont autorisés. Si un joueur s’en va et qu’un autre arrive alors il ne faut que cela soit justifier. Les passages sont autorisés en respectant la règle précédente.